Pneus tourismes /camionnettes / 4x4

stage_image

Media Services

Anniversaire de 150 ans

Continental célèbre son 150e anniversaire

13/04/2021
  • Fondée en 1871 à Hanovre, en Allemagne, comme fabricant de caoutchouc, une quinzaine d’années avant la fabrication de la première automobile,
  • Continental est aujourd’hui l’une des plus grandes entreprises de haute technologie de l’industrie automobile et l’un des quatre premiers fabricants mondiaux de pneus.
  • 150 ans au service des clients en les aidant à voir les opportunités de « l’Avenir en route ».

MISSISSAUGA, ON. – April 13, 2021. Continental, l’un des plus grands fournisseurs de pneus et de technologies automobiles au monde, célébrera sa 150e  année d’activité, cette année. La société a été fondée à Hanovre, en Allemagne, en 1871. Au cours des 15 décennies suivantes, Continental est passé d’un fabricant local de pneus et de produits en caoutchouc souple à une entreprise technologique internationale.

Aujourd’hui, Continental compte près de 15 000 employés aux États-Unis. Trois véhicules sur quatre en circulation à travers le monde sont équipés de pneus ou de technologies automobiles de l’entreprise. On estime qu’un milliard de personnes font confiance à Continental chaque jour.

Tout au long de l’année, Continental célébrera les belles pages de son histoire en retraçant son parcours et surtout comment elle est devenue une force motrice du progrès technologique. Avant même que les voitures ne soient inventées, l’entreprise avait commencé avec la fabrication de « râpes » pour chevaux ainsi que des pneus solides pour chariots et bicyclettes. En 1904, Continental a été la première entreprise au monde à développer des pneus automobiles avec une bande de roulement à motifs, et quatre ans plus tard, elle a inventé la jante amovible. À l’occasion de son 50e  anniversaire, en 1921, Continental avait produit ses premiers pneus de camion utilitaire et est devenue la première entreprise allemande à produire des pneus renforcés de cordons souples plutôt que de toile de lin Six ans plus tard, elle lance le tout premier pneu de tracteur en Europe.

Le saviez-vous ?  Jusqu’en 1926, les pneus étaient blancs en raison de l’utilisation de latex de caoutchouc naturel. Le noir de carbone a été ajouté en 1926 comme agent de renforcement pour donner au pneu une plus grande résistance à l’usure et au vieillissement. Il a également donné aux pneus leur nouvelle couleur caractéristique : le noir.

Au cours des décennies suivantes, l’innovation s’est poursuivie. En 1955, Continental a été la première entreprise à développer des ressorts pneumatiques pour les camions et les bus, et la première entreprise allemande à commencer à fabriquer des pneus de voiture sans chambre à air, qu’elle avait brevetés après la Seconde Guerre mondiale. Dans les années 1960, la production généralisée de pneus radiaux avait commencé, et Continental employait 26 800 personnes. Elle a révolutionné le segment Pneus solides, qui sont utilisés sur les chariots élévateurs à fourche, les véhicules d’aéroport et d’autres véhicules industriels lourds, avec ses pneus ContiSuperElastic d'où est tiré l'abréviation CSE standard de l’industrie que l'on voit souvent dans la catégorie. En 1967, l’entreprise a ouvert la piste d’essai Contidrom, qui est utilisée comme norme mondiale en tandem avec le circuit d'entrainements et de tests à Uvalde au Texas, où les pneus sont testés depuis 1959.

En 1988, la société avait presque doublé de taille et employait 45 900 personnes dans le monde. Elle avait acquis Uniroyal et Semperit en Europe, et General Tire aux États-Unis. Au cours des dix années suivantes, la société a renforcé sa position de fabricant mondial de pneus en ajoutant des sites en Amérique centrale et du Sud, en Afrique et en Europe de l’Est. Après une trêve de 10 ans, Continental a réintégré le segment des pneus OTR pour la construction et l’exploitation minière en 2015, et a redémarré peu après la production de pneus radiaux pour l’agriculture.

Continental a été reconnu comme un fabricant de pneus haut de gamme tout au long de son histoire, et la tradition se poursuit aujourd’hui, avec des technologies supplémentaires. En 2019, Continental était l’une des deux marques les plus reconnues dans les meilleurs choix de pneus de U.S. Consumer Reports, se classant première dans la catégorie des camionnettes toutes saisons et deuxième dans trois autres. La même année, la solution de surveillance de parc de véhicules utilitaires de l’entreprise, ContiConnect® Yard Reader, a été nommée meilleur nouveau produit par les magazines Constructech, Construction Equipment et Today's Trucking.

Façonner l’avenir de la mobilité

En 1968, la première voiture sans conducteur à commande électronique roule sur la piste du Contidrom, à la grande stupéfaction de la presse et du grand public. Plus de 400 médias ont fait des reportages sur l’événement, et une publication l’a appelé « Ghost Car » (voiture fantôme). La voiture a été utilisée pour vérifier les performances des pneus Continental. Mais l’entreprise ne s’est pas arrêtée là.

En 2007, Continental est devenue l’un des cinq principaux fournisseurs de produits automobiles dans le monde et continue de contribuer activement à façonner l’avenir de la mobilité. En 2012, un véhicule d’essai Continental hautement automatisé a été lancé aux États-Unis, couvrant 24 000 kms de routes publiques, sans aucun accident. Aujourd’hui, Continental dispose d’un parc mondial de véhicules d’essai automatisés et autonomes. Ils collectent des données sur une distance de plus de 16 000 km par jour. Le résultat est d’environ 100 téraoctets de données, soit environ 50 000 heures de prises de vue en voiture.

Un superordinateur évalue ces essais de conduite et crée des mondes virtuels dans lesquels d’autres essais de conduite réels peuvent être simulés. Cette simulation virtuelle permet d'effectuer des essais de conduite à une vitesse de plus de 8 000 km par heure, ce qui contribue à réduire considérablement les délais de développement des technologies de conduite automatisée et autonome.

Cette année, lors de l’un des plus grands salons de l’électronique grand public au monde, Continental a reçu trois prix de l’innovation CES 2021. C’est la huitième fois que Continental reçoit le Prix de l'innovation au CES et la cinquième année consécutive qu’elle est récompensée pour ses innovations en matière de mobilité.

Le logo Continental

Continental a adopté le « cheval rampant » comme logo vers 1875. Tout a commencé avec un vétérinaire local du nom de Hartmann qui a inventé des « râpes » faits de caoutchouc souple, conçus pour empêcher les chevaux de glisser sur les surfaces glacées. Il détenait le brevet et Continental se chargeait de leur production et distribution.

Mais la signification au sens plus large du cheval provient des origines de la compagnie à Hanovre, en Allemagne; le cheval de course pur sang du même nom est un symbole traditionnel dans la région. Il est apparu pour la première fois sur les armoiries des ducs de Brunswick-Lüneburg au 14e siècle et est encore utilisé aujourd’hui dans l’État allemand de Basse-Saxe.

Le cheval rampant est l’une des marques les plus connues dans l’industrie automobile, symbolisant la force, l’agilité et l’endurance.  Le cheval a évolué au fil des ans, mais reste un symbole emblématique de la marque Continental.

Football

Fervent défenseur du football les racines de Continental remontent aux années 1950, lorsque la société est devenue partenaire exclusif de Hannover 96, un club de football professionnel allemand, alors que deux joueurs de l’équipe du championnat de 1954 travaillaient pour Continental. Depuis lors, Continental a étendu ses partenariats à travers le monde.

En 1995, Continental a commencé à parrainer la Ligue européenne des champions de l’UEFA et les tournois EURO, et a parrainé la Coupe du Monde de la FIFA de 2003 à 2014. Aux États-Unis et au Canada, Continental parraine la Ligue majeure de football depuis 2010. L’entreprise parraine également des équipes nationales et locales dans des pays comme l’Espagne, l’Irlande et le Mexique

et a également été l’un des premiers sponsors actifs du football féminin international. Continental soutient des équipes des États-Unis, du Royaume-Uni et de l’Irlande dans ce domaine autrefois dominé par les hommes.

Cyclisme

Continental a commencé à fabriquer des pneus de vélo dès le début, en 1871. La gamme de pneus de vélo de l’entreprise propose des options pour les vélos de course, les vélos de montagne, les vélos de ski de fond et les vélos de randonnée. Pour démontrer sa position de leader dans ce segment, Continental a placé ses pneus vélo haut de gamme sur la scène principale, ce qui se traduit ainsi par le succès enregistré sur le Tour de France. Au cours des dix dernières années, huit Tours sur dix ont été remportés avec des pneus Continental.

L'édition spéciale du Grand Prix 5000 marque la nouvelle ère du cyclisme. Avec le légendaire BlackChili Compound, il offre le meilleur équilibre entre adhérence et résistance au roulement. Continental est non seulement un partenaire principal du Tour, mais aussi l’un des fournisseurs d’équipement les plus performants. Tous les véhicules officiels du Tour sont équipés de pneus PremiumContact 6.

Adidas

Continental s’est également associée à la compagnie de chaussures de sport Adidas. La collaboration avec Adidas a débuté en 2010, lorsque Adidas a fait appel à l’expertise de Continental pour les semelles en caoutchouc de ses chaussures. Les ingénieurs de développement de Continental ont essayé de déterminer les composés de caoutchouc naturel et synthétique idéaux qui feraient une différence significative dans les performances d’un athlète, quelles que soient les conditions météorologiques, la température ou la surface de course. C'est ainsi qu'ils ont mis au point une semelle qui propose 30 % de traction en plus, une réduction du glissement et une performance pendant la course plus grande que jamais. Aujourd’hui, le caoutchouc Continental est utilisé sur les semelles de plus de 137 modèles de chaussures. Ce partenariat lui a permis d’entrer dans le Guinness des records, de remporter deux médailles olympiques et trois records du monde de marathon, pour n’en nommer que quelques-uns.

Pneus de course

Continental a également une histoire légendaire dans le domaine de la course automobile. Des pneus continentaux ont été utilisés sur la première Daimler Mercedes, qui a remporté une victoire sensationnelle lors de la course automobile Nice-Salon-Nice en 1901. Les trois lauréats du Grand Prix de 1914 étaient des Daimlers équipés de pneus Continental.

Entre 1935 et 1940, les voitures Mercedes et Auto-Union (connues aujourd’hui sous le nom d’Audi) équipées de pneus de course Continental ont remporté avec brio une série de victoires dans l'épreuve de course. Quatre victoires consécutives dans le Grand Prix d’Allemagne, quatre victoires dans la course nord-africaine de Tripoli, trois en Italie, ainsi que de nombreux records de vitesse aident des pilotes de course comme Rudolf Caracciola, Berndt von Rosemeyer et Hans Stuck à atteindre une renommée internationale.

En 1951, en étroite collaboration avec Daimler-Benz et Porsche, Continental réitère ses succès d’avant-guerre sur les circuits de course. Des voitures équipées de pneus Continental, des conducteurs comme Karl Kling, Stirling Moss et Juan Manuel Fangio ont remporté le Carrera Panamericana de 1952 et les Grands Prix de France, de Grande-Bretagne, des Pays-Bas et d’Italie. Mais Continental n’a pas limité ses pneus à grande vitesse aux coureurs professionnels. En 2003, l’entreprise a dévoilé le ContiSportContact 2 Vmax, le premier pneu routier au monde approuvé pour des vitesses allant jusqu’à 360 kilomètres (224 milles) à l’heure. Continental a été ensuite officiellement reconnu par le Guinness des records pour avoir vendu les pneus routiers les plus rapides au monde. 

Continental continue d’innover dans le segment UHP avec la marque de pneus Continental ainsi que les marques acquises. En 2016, l’entreprise a fait l’acquisition de Hoosier Racing Tire Corp., qui continue de fournir des pneus pour la plupart des applications de course dans le monde.

Continental s’est récemment associée à Extreme E, la série de courses la plus extrême au monde, comme son nom l'indique. Les pilotes de véhicules électriques ont besoin de pneus fiables qui offrent une adhérence, une traction et d’excellentes performances à chaque étape de la course, mais aussi de pneus capables de prendre en charge les VUS électriques plus lourds qui fournit un couple supplémentaire au démarrage et à l’accélération.

Continental fournit le pneu CrossContact sur mesure pour tous les pilotes en lice, offrant l’adhérence nécessaire aux pilotes aux prises avec diverses conditions, de la chaleur torride au froid intense, en passant par les routes boueuses, sablonneuses ou même verglacées. Mais notre contribution ne se limite pas aux pneus : notre technologie  ContiConnect permet aux pilotes et aux équipes de surveiller leurs données sur les pneus en temps réel. Le système mesure les informations relatives aux pneus, comme la pression, la profondeur de la bande de roulement et la température, grâce à des capteurs dans les pneus, et les transmet en temps réel, permettant ainsi à l’équipe d’ajuster sa stratégie de course si nécessaire.

Développement durable

En plus de son partenariat avec Extreme E, l’entreprise a été active dans des initiatives de développement durable tout au long de son histoire. Continental est le premier fabricant à lancer un pneu de tourisme écologique, le ContiEcoContact, en 1991. Aujourd’hui, le ContiEcoContact en est à sa cinquième génération et continue d’être classé parmi les meilleurs de sa catégorie selon des tests indépendants.

En 2016, Continental a également été la première entreprise à lancer un prototype de pneu de camion utilitaire fait de caoutchouc naturel alternatif, utilisant le caoutchouc  issu de pissenlits. Deux ans plus tard, le pneu de vélo Urban Taraxagum est devenu le premier pneu de série à être fabriqué à partir de caoutchouc naturel issu de plantes de pissenlits. Les pneus de vélo ont été présentés lors du Tour de France 2020 et sont en vente.

Continental contribue également au respect des principes du développement durable de l’industrie manufacturière. En mars 2019, l’entreprise a annoncé une technologie de trempage écologique et accessible à tous appelée Cokoon. Cette nouvelle technologie lie les textiles et le caoutchouc sans l’utilisation de resorcinol et de formaldéhyde dans le trempage des textiles. Les textiles sont largement utilisés comme matériaux de renforcement dans la fabrication de pneus, ainsi que dans la production de produits mécaniques en caoutchouc comme les boyaux et les courroies transporteuses. La production en série du premier des 250 000 pneus pour voitures particulières avec leur nouvelle technologie d’adhésif durable a débuté en 2019.

La Vision 2030 de Continental repose sur des activités responsables et conformes aux principes du développement durable qui traduit notre ambition principale. D’ici 2050, l’entreprise veut atteindre une neutralité carbone à 100 % tout au long de sa chaîne de valeur, y compris les produits, les opérations et l’approvisionnement; une mobilité et des industries sans émissions à 100 %; une économie circulaire à 100 % avec des cycles fermés des ressources et des produits; et d’achats responsables et de partenariats commerciaux à 100 %.